Téléthon : Mais non sa force c'est pas vous !

Publié le par Céline à 18h45

Rah c'est reparti, encore un slogan téléthon qui m'agace ! C'est nunuche c'est attendrissant, c'est téléthonnant.

Non sa force, ce petit bonhomme il la doit en premier à lui-même. Ensuite à son entourage proche, bien sûr. Ensuite, de très loin, se dire qu'il y a un espoir en la recherche, ça peut lui redonner un peu de pep's, et en l'occurence « vous » participez à financer la recherche.

Bien sûr le raccourci est utile dans le cadre d'un appel aux dons.


Mais ce qui m'ennuie, c'est de prendre cette phrase dans le cadre d'une forte visibilité du handicap, d'une énorme campagne de « sensibilisation », et pour moi ce rôle devrait être au moins aussi important.

Or là, le message qui passe c'est « il est si faible, il n'est rien sans vous »... Et ça, beuuuuurp.


Ma force, de la même façon, c'est aucunement les donateurs du téléthon.

Ma force c'est moi et mes proches, ouais. Je suis assez humaniste dans l'âme, alors dans un élan d'amour planétaire (ou suite à la fièvre que me donne mon angine actuellement) je pourrais bien m'écrier « ma force c'est vous ! », mais dans cette déclaration, je n'incluerai aucunement la donnée « handicap ». Par ce que je pense être tout autant votre force.

(Nota bene : le slogan inverse « il est votre force » avec la glorification du gentil myopathe m'aurait tout autant débecté hein, au mieux si on voulait rester dans le registre, on aurait pu prendre « unissons nos forces » qui n'est cliché ni dans un sens ni dans l'autre (mais le cliché ça fait vendre))


Bref, le téléthon c'est reparti, et je vais essayer d'anihiler mes microbes pour venir régulièrement faire un « off » du téléthon, et vous expliquer tout ce qu'il ne faut pas absorber en ochant de la tête ! (et comme tous les ans, si vous avez encore des questions de tous genres, je réponds avec plaisir bien sûr)


* La vodka, ça anihile bien les microbes non ? ^^ *

Commenter cet article

leca 27/01/2009 23:30

b

Céline 05/02/2009 23:04


l ?


zig 24/12/2008 20:08

Tu peux me gratter là au-dessus de l'oreille gauche... Non, plus derrière... Oui, presque... Attends plus fort... Pas comme ça, un peu à droite... C'est mieux, mais plus fort... Tu fatigues ou quoi ? Ça me gratte bordel, magne toi !z

Céline 05/02/2009 21:34


Isaaaa on t'appelle ! ^^


Isa 24/12/2008 14:55

Isa pas moi hein !Parce que pour moi, les handicapés sont des extra terestres, des feignants qui se plaignent tout le temps.Isa, moi

Céline 05/02/2009 21:33


Oui ça je sais bien, toi tu leur craches dessus dans la rue ^^


isa 22/12/2008 23:44

Comme je suis contente de voir que tu partages le même avis que moi !! Voir un handicapé comme quelqu'un de "diminué" c'est impensable. Pour moi, c'est quelqu'un qui fait "comme il peut" comme tout le monde et qui vit sa vie. Les discours pour "faire pleurer dans les chaumières" me gonflent particulièrement.

Céline 05/02/2009 21:32


Exactement, "comme il peut" comme tout le monde, rien de plus !


Richard 08/12/2008 16:04

Je viens de lire le débat Z, Céline, Isa, Stendec, Flams. C'est passionnant, les points de vue se rejoignent ou se complètent.Vous avez chacun votre recul face au vécu et l'analyse du système Téléthon est intelligente, c'est-à-dire le contraire des campagnes de sensibilisation sur le sujet, qui sont en effet, d'un manichéisme à faire peur.Selon moi, c'est une émission utile qui a besoin d'aller droit à l'essentiel. Ils se trompent peut-être d'essentiel, c'est vrai, dans leurs contenus, mais si les dons peuvent aider la recherche, pourquoi pas tout ça ! Ok, ce serait mieux si les messages étaient un poil plus réalistes et moins ciblés. Vous voyez ce que je veux dire ? On peut leur envoyer des propositions... La télé a l'audimat frileux, même pour ce genre d'émission. Le politiquement correct permet d'atteindre les objectifs sans prendre de risque. C'est pénible d'être les témoins d'un tel système. Heureusement, nous ne sommes pas fatalistes. N'est-ce pas ? Ou alors des fatalistes actifs... des témoins agissants...Je ne prétends pas faire avancer le débat, je donne juste mon avis. D'ailleurs le débat est suffisamment riche d'arguments avec lesquels je suis d'accord.

Céline 08/12/2008 19:58


Je crois que leur principale erreur est de sous-estimer les donateurs. De penser qu'il n'y a que des mamys émotives qui peuvent être généreuses. Je pense que de cette façon, ils écartent tout une
tranche de la population qui saurait s'impliquer tout autant, s'intéresser, du moment qu'on ne le prendrais pas pour un imbécile...