Autonomic, le retour

Publié le par Céline à 18h51

Il y a quatre ans j'y allais avec dégout, il y a deux ans j'y faisais juste un témoignage express entre deux coups de pinceaux, cette année j'allais au salon autonomic avec entrain, et accompagnée de deux accolytes SUPER enthousiastes (c'est gratuit ? On peut venir avec toi diiiis ?!).

Côté rencontre d'engins à roulettes, ça va, j'ai pris le meilleur et évité le pire (juste 2 ou 3 boulets, mais vus de loin, rien de grave).
Je me réjouissais d'y rencontrer Marie, c'est chose faite dès mon arrivée ! Au détour d'une allée, dans le brouhaha ambiant on se retrouve, elle fait le tour avec ses parents de passage, et on conclut que de toutes façons on se reverra sur le stand qu'elle tient. « On est à la maison en bois ! - Ok chouette, à tout à l'heure ! » (j'ai la mémoire qui flanche, mais j'espère que je ne me suis pas étendue sur « oh ça doit être bien, ils ont fait un truc sur l'habitat écolo ?! » ou quelque chose du genre). J'apperçois Marie à nouveau, de loin, quelques fois au cours du salon, mais je ne trouverai jamais son stand, ni même la maison en bois ! Si bien qu'au moment de partir, impossible de remettre la main sur elle. Ce n'est que sur le chemin du retour que je manque de défaillir face à l'immensité de ma connerie : qu'est ce qu'elle foutrait dans une maison en bois alors que Marie est venu parler du travail et du handicap ?! C'est bien sûr la maison DE L'EMPLOI que je devais chercher ! :-/
Marie, je m'excuse, je suis bleue de honte :-)

Sinon côté innovation, on est proche de zéro. Que du vieux, quasiment moins qu'il y a quatre ans même. Alors qu'on a un fauteuil qui monte les escaliers, qui existe dans la vraie vie, commercialisé en France et homologué par la sécu, on en reste au très classique, dommage.
Tout ce qu'on sait faire, c'est des flasques (des enjoliveurs quoi) super kitch pour les roues des fauteuils manuels. Panda, dauphin, phosphorescent, motif léopard ou toile d'araignée, à la foirefouille on trouve de tout. 198€ la flasque, faut pas se priver !

A défaut de fauteuil du futur d'aujourd'hui, j'espérais pouvoir prendre des infos pour mon futur fauteuil, le remplacement de mon actuel pointe le bout de son nez.
Je visais le Nemo, personne ne le connait, bon...
Quand je passe devant le Balder, je ne peux pas m'empêcher de m'arrêter pour commenter combien je le trouve moche (faut dire qu'en plus il était jaune poussin). Là, un commercial me propose des infos... Et j'en tombe raide dingue (du fauteuil, pas du vendeur non, oula !) quand il m'explique la hauteur minimale du siege descend à 38cm, waouh ! Faut savoir que le mien doit être environ à 60, et que c'est ce qui m'a profondément déprimée quand je l'ai eue ! Plus moyen de passer sous aucune table sans qu'elle soit réhaussée, au resto, café, je me sens tjrs super haute, je galère. Super aussi pour la visibilité en voiture, ou encore accéder aux bisous des bambins ! Bref, je le trouve un peu moins moche du coup. :-)

Autre grand moment pour un meilleur confort de vie des handicapés.
Posons le décor : quand je prends le tram, étant toujours accompagnée de mon assistante, je dois payer 2 tickets plein pot. Payer comme tout le monde ok (il existe bien des pass réduits, mais seulement pour « aveugles et invalide de guerre », sic, faut pas chercher), payer double, ça serait bien de faire quelque chose, comme pour le train ou certaines villes, ou l'accompagnateur est gratuit.
Je vois un stand de Stan, notre réseau de transport, qui est visiblement là pour promouvoir la première ligne de bus qui sera bientôt, peut-être, enfin, accessible ! (Vous avez dit moyen-âge ?)
J'expose donc ça au monsieur du stand, pour lui demander à qui m'adresser pour faire cette requête...
- Ah non mais ça ne se fait pas hein.
- Oui mais ça se fait ailleurs, alors il n'y a pas de raison, je vais demander.
- Oui, demandez, mais ça ne sera pas possible, c'est pas prévu.
- Ok, mais bon, ça pourrait se prévoir.
- Non mais de toutes façons, ça ne sera pas possible. De toutes façons faudra voir ça quand les bus seront accessibles.
- Ah d'ailleurs c'est pour quand ?
- Le mois prochain ! (tout fier) Ligne 171/172
- Et c'est celle qui va...
- Elle fait Pulnoy Seichamps ! Bon forcément, c'est surtout bien si vous habitez là bas. (Parenthèse pour les non-nancéens, il s'agit de deux bourgades très proches, et surtout très extérieures à la ville. Je précise que la ligne ne passe PAS en centre ville, mais les relie seulement, youpi !)
- Ah oui moi qui suis en centre ville... Et le reste du réseau c'est pour quand ?
- En 2015, TOUT sera accessible ! (A nouveau super fier, grand seigneur)
(Moi je ne peux réprimer une pouffade, dans 7 ans quand même !)
- Ah ça va, ils se donnent le temps ! (J'apprendrai plus tard que c'est en réalité l'état qui a fixé cette date, et je suppose que Stan attendra 2014 pour s'énerver vraiment)
- Mais vous vous rendez compte de ce que ça représente ?! (super vexé, il s'attendait à ce que je me prosterne, et moi je me moque, comment ose-je ?!!!) La société investi 100 000€ (nombre de zéro non garantis) par an rien que pour l'accessibilité !!! Je vous signale qu'il y a quand même HUIT CENT arrêts à adapter hein ! Vous les voyez sûrement, les gars, en train de bosser aux arrêts !!! (là je pense que j'étais censée pleurer pour les pauvres ouvriers que j'exploite avec mes exigences à la con) Ca ne se fait pas comme ça hein !...
Bon ben ça me motive encore plus à faire ma demande des attitudes comme ça, nomého :-)

Commenter cet article

Jennifer 08/10/2008 20:33

Pour le pass dans le tram essaie d'attendre quelques minutes avant de repasser le pass (si tu ne vois pas de controleur évidemment) en principe ça te fera une corespondance :). Comme ça tu ne paies pas vraiment sans forcément froder héhé.  

Céline 08/10/2008 22:35


Ouais, temporairement why not mais bon l'idéal serait quand même de faire respecter ce besoin, parce qu'on ne devrait pas avoir à frauder pour ça...


christine 03/10/2008 16:45

Nemo = personne (en latin)... du coup, "personne ne connaît Personne", moi ça me plaît bien mais compte tenu de la (dis)torsion irréductible de mon esprit...

Céline 07/10/2008 13:35


Ah ok ok... D'où le Nemo's land ou y a personne ? (Pardon, c'est naze, je ne suis Némo face à tes jeux de mots !)


christine 01/10/2008 21:03

Yéééééééééé j'ai appris un mot : "flasque"... pour moi, ça évoquait un flacon à whisky ou un grand coup de fatigue chez les mecs. Maintenant, je comprends mieux que l'on devienne alcoolique et impuissant à devoir se mouvoir avec CA accroché aux roues de son fauteuil !!! C'est encore le régime de la double peine contre les handi.. un peu comme le coup de faire payer le ticket de bus à l'accompagnant...PS : j'apprécie beaucoup le "Nemo, personne ne le connaît" !!!! c'était voulu ???

Céline 03/10/2008 15:56


Euh non c'était pas voulu... Et d'ailleurs je vois toujours pas, c'est quoi le jeu de mots que j'ai fait ? :-D


kley 30/09/2008 23:50

A Grenoble, c'est déjà fait depuis longtemps pour l'accessibilité des bus et trams, avec trottoirs surélevés et tout et sans traîner en plus !J'aime bien lire ton blog, continue comme ça :)

Céline 03/10/2008 15:54


Ah mais c'est BIEN Grenoble, ça je le savais déjà ! :-)
Bienvenue ici grenoblois(e?) !


justmarieD 30/09/2008 22:29

j'avoue que là tu m'as fait exploser de rire !! nammého la maison en bois :)) bon je suis vraiment désolée que nous n'ayons pas pu échanger plus que "ah Céline, toi ici" et "bon ben on se reverra au stand du village emploi" (tu racontes bien hein) c'est vrai aussi que mes parents l'ont un peu joué incruste ça fait toujours bien devant les clients :(( en même temps je ne les avais pas vus depuis noël ...pour parler innovation j'ai testé pour vous (mais pas sur le salon) un engin sur lequel on clipser les fauteuils manuels etqui monte n'importe quel escalier ... nan j'ai pas eu peur :)) waouh impressionnant !Moi aussi je rêve DU fauteuil éléctrique idéal, avec quelques potes à roulettes on s'est dit qu'un jour on se mettrait tous autour d'une table pour l'inventer, ça te dit d'en être ? parce qu'il est temps qu'on nous sorte de l'âge de pierre :)Allez va jolie Céline (si si je peux le dire je t'ai vue en vraie) je t'embrasse et à une autre fois, finalement sur le blog on a plus le temps de se parler :)et au fait tu as fait le tour du village emploi ?

Céline 03/10/2008 15:53


Pfffff je suis encore une fois désolée Marie... J'ai hooonte ^^

Je crois que j'ai aperçu ce fauteuil sur le salon, mais sans personne. C'est le même sysètme que le fauteuil électrique que j'ai mis en lien ?

Oui oui, si vous mettez ce projet fauteuil en route ça m'intéresse carrément, ne m'oublie pas ! :-)

Bise et à bientôt jolie Marie ! Ici ou ailleurs... Mais pas au village en bois, ça non !!! :-D