Mardi 23 septembre 2 23 /09 /Sep 22:57
Salut vous.
Si je n'écrivais pas ces derniers jours, c'est parce que mon organisme entrait sérieusement en hibernation. C'est la nature, il fait froid alors tout s'arrête.
Oui sauf qu'on vit pas dans la nature, et que je suis censée avoir un chauffage collectif bordel ! On n'est qu'en septembre c'est vrai, mais la saison commence fort à Nancy. On se les pèle sévère, d'autant que mes fenêtres sont à peu près aussi hermétiques que la dentelle de nos grands-mères... Avec le nombre de petits vieux qui vivotent dans mon immeuble, je m'étonnais qu'ils ne l'aient pas encore remis en route, sous peine de quelques machabées sur la conscience, c'est fragile ces petites choses.
Je savais bien que tous les petits vieux passaient leur journée à réclamer le chauffage alors je patientais gentillement (c'est toujours comme ça, qu'il fasse trop chaud ou trop froid, faut les laisser faire, sont très efficaces). Mais hier en rentrant chez moi je craque, et je m'excuse, mais je demande à ma concierge si elle sait... Là elle m'interrompt, exultant "c'est booon !!!!" et s'embarque dans le menu détail des soucis de fournisseurs. Qu'importe, je lui aurais bien fait des bisous tiens !

Alors voilà, je revis.
Je suis de meilleure humeur, parce que lutter contre le froid, ça fatigue, ça use, ça agace, ça énerve.
Je me re-meut ! Non je ne marche pas tout à fait, mais mes petits bras ressurgissent, sans leurs tonnes de couches de vêtements, emprisonnants. Vive la légèreté des bras nus ! D'autant que le froid, pour les muscles c'est pas ce qu'on a fait de mieux.
Un peu de tout ça, et je commençais à craindre une perte de forces durable, mais que nenni, j'ai déjà récupéré !
Oh et puis bonheur, je me couche deux fois plus vite, avec moitié moins de couvertures, sans l'exigence du "remonte les à peu près jusqu'aux yeux", sans bouillotte... Je vais pouvoir lire plus de 5mn avant de dormir, sans avoir à capituler pour cause de doigts congelés !

Bon en même temps, faisait pas 12° chez moi hein, mais avec l'immobilité, le moindre degré en moins se fait vivement sentir.
Aujourd'hui c'est le bonheur, 28° (oui c'est toujours comme ça, tout ou rien, ils préfèrent faire mourir mes petits vieux de chaud plutôt que de froid - et ça m'arrange), en débardeur, pêche d'enfer ^^

Par Céline à 23h28
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil

Souriez !

Au fil des jours

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés