Les nouvelles !

Publié le par Céline à 16h48

Une assistante manquant à l'appel depuis un petit moment, une autre qui s'apprête à changer de vie, les congés estivaux successifs des unes et des autres... Il était temps de se relancer dans la grande quête aux assistants.

Depuis 10 jours, ça n'a pas arrêté. Fatiguant, mais plutôt drôle dans l'ensemble.

Au téléphone déjà, on voit un peu à qui on a à faire, mais aussi quelques suprises.

Une candidate, motivée comme tout, veut qu'on se rencontre. Alors rendez-vous, adresse donnée, détails de guidage, au revoir et à mardi ! « Ah au fait je voulais vous demander, vous cherchez quelqu'un en CDI ? - Oui c'est ça - Ah, moi je suis disponible que jusque fin juillet, ça pose problème ?
Ben vu qu'on est déjà le 10, que je me donne 15 jours pour recruter, un peu oui !

Une autre idem, motivée. On était vers le 5 juillet, je propose « Ok alors on peut se rencontrer, vous êtes libre quand ?
- Euh attendez... le samedi 12 !
- Ah bon ?...
- Oui, pas avant
- Ah, et après euh...
- Après ça repousse au 24
- ... ? ... Mais ... Je veux dire pour travailler, après, vous êtes libre ?
- Pas en aout non, mais après c'est bon.
Ah ouais quand même ! :-)


A l'heure du face à face, des moments encore plus GRANDS.

La toute première aura été aussi la plus rapide de l'histoire.
Le temps de lui dire « Asseyez vous, je vais vous expliquer un peu mon topo. Alors j'ai une maladie qui s'appelle... » Elle se crispe déjà, entendant un petit bruit.
- Ah c'est rien, mon chat qui sort du canapé !
- ... Mais j'ai PEUR des chats !
Ah... Délik sort du canap, la tête dans le cul, plisse ses petits yeux pour émerger doucement.
- Bon, si il reste là ça va aller quand même ? Je continue ?
- Ah non il fait VRAIMENT PEUR là !!! (Debout, déjà presque arrivée à la porte !) Mais... Il a pas une cage ?!
- Aaaah non ça vit pas vraiment en cage un chat. Bon ben ça n'ira pas hein, puisqu'il sera tjrs chez moi, et il faudra au moins lui donner à manger..
- Ah NON ! (se précipite à la porte)
Record battu.

Une autre, d'un tout autre genre. Très, TROP gentille. Très, TROP enthousiaste !
- Il n'y a pas besoin de savoir faire grand chose, j'explique très précisément ce qu'il faut faire, par exemple en cuisine, « met un peu ci, de ça... »
- Ah mais j'adooooooore la cuisine, ah ouais on va s'entendre !
- Non mais je voulais juste dire, pas besoin d'avoir des compétences, si un jour je vous demande de poncer une table je...
- Mais j'adooooooore le bricolage !!!
- Ah... enfin je voulais juste dire quoi.... (je jette l'éponge)
- Y a autre chose que j'aime faire moi, c'est DES ACTIVITES A DEUX !
- Ahem ?...
- Oui il faudrait qu'on trouve des choses qu'on pourrait faire ensemble !
- Euh forcément je fais des choses donc vous m'accompagnez... enfin...
Là j'embraye sur mon petit speech « j'ai une vie sociale, je ne cherche pas d'amis. Je veux qu'on s'entende bien mais surtout garder une nécessaire distance professionnelle, on est pas potes. »
- Ah oui, non mais je comprends très bien, moi j'ai déjà aidé un ami paraplégique, et on avait très bien su garder la distance professionnelle, alors ça posera pas de problème hein !
Chouette, mais y avait quand même le mot « ami » dans sa phrase...
(un peu plus tard :) - Question subsidiaire, vous avez le permis ?
- Non, mais c'est pas un problème, j'adooooooore marcher !!!!
Au secours... :-)

Enfin, une autre « surprise » vint d'une nana de 40 ans passés, qui a débarqué (bien en retard...) avec sa fille de mon âge, qui se trouve avoir été à la fac avec moi, et son petit dernier de 1 an qui braille dans sa poussette pendant l'entretien. J'aime les gosses mais bon y a des limites. Très naturel aussi de me positionner en potentiel employeur de la mère de mon ex collègue... :-/
Elle s'étonnera ensuite que l'entretien est déjà fini ! « oh ça a été rapide »
Bah oui...


Mais aussi plein de chouettes gens hein, n'ayez pas peur pour moi, j'ai trouvé mes deux nouvelles recrues !
Une certitude dès l'entretien.
Et pour la deuxième, le choix entre 3 qui pouvaient vraiment bien convenir je pense.
A signaler aussi, le premier gars qui m'a vraiment donné envie de l'embaucher (peu appellent pour ce genre de job, et jusqu'à maintenant aucun d'emballant). Celui là manque peut-être juste de 2-3 ans pour être pris, mais la rencontre m'a ien plu.
D'autres aussi, qui ne conviendront pas pour X ou Y raisons, mais qui ont été drôles (pas à leur dépens je veux dire ^^), intéressantes, chaleureuses...

Bon allez, faut que je vous laisse, je vais appeler les heureuses (j'espère !) élues pour leur annoncer ^^

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

claudine 28/07/2008 09:54

Bonjour,Je suis auxiliaire de vie sociale.Lors de l'entretien d'embauche, je vous aurais demandé, tout d'abord :Ce que vous attendiez de moi.les heures où vous voulez ma présence.Mon salaire horaire.Le montant des indemnités de déplacement.Que du professionnel.M'auriez-vous embauchée?Il y a les aides-ménagères, et les auxiliaire de vie qui sont diplomées d'état (DEAVS), les compétances et les salaires ne sont pas les mêmes.

Céline 26/08/2008 23:01


Hum je n'embauche pas selon les questions que vous posez (quoique) mais surtout selon les réponses que vous donnez aux miennes !


jennifer 22/07/2008 23:46

Je viens d'écrire (un vite fait un billet où je te cite, va voir là si tu veux :; http://courantder.canalblog.com/archives/2008/07/22/10010902.html#commentsMes besoins sont bcp moins important que les tiens (lkà ça me saoule je prends 2H cette semaine), mais si tu as des conseils n'hésite pas !!!

Céline 26/08/2008 22:53


Oh j'ai zappé, j'espère que un mois plus tard il sera encore temps pour les conseils !


alainx 19/07/2008 19:42

J'aime bien quand tu parles de ton job de patronne !

Céline 22/07/2008 18:12


J'aime bien quand tu passes !
Bises


fadia 19/07/2008 17:21

Ben ça va, t'as la pêche ! Tu sais comment te présenter et recruter une personne pas trop étrange (ce qui n'est pas chose aisée). Mais donc du coup, ça t'aurait pas dérangé que ce soit un mec ? D'après la fin de ton article. Enfin ça dépend des tâches, j'ai peut-être mal cerné la différence entre auxiliaire de vie et assistant. Tu m'expliques ça ? Et en quoi d'autres n'auraient pas convenu ? Quelques petits exemples ?

Céline 22/07/2008 18:10


Assistant / Auxiliaire de vie, même combat.
Non ça m'aurait pas gêné je crois, c'est professionel. Combien d'infirmières torchent les fesses des gars ? C'est pas différent...

Pour les autres qui ne conviennent pas, il y a des petits détails comme permis or not, leurs disponibilités (études or not), mais c'est surtout une histoire de feeling tout ça, ça passe... or not !
:-)


UnePetiteFée 17/07/2008 23:13

Dis donc, ça semble pas simple de trouver une assistante !Le principal, c'est que tu aies trouvé les bonnes personnes. J'espère que tout se passera au mieux ;o)

Céline 22/07/2008 18:07


Pas simple mais stimulant. Elles commencent cette semaine, je vous en donnerai des nouvelles !

(T'avais pas commencé un blog toi, hum ?...)