Samedi 8 décembre 6 08 /12 /Déc 01:48
On change un tout petit peu le principe. C'est pas vous qui posez les questions, et moi qui réponds. C'est Catherine qui pose la  question et qui répond elle-même ! Pas gênée la nana !
Non, faut être honnête c'est moi qui lui ai proposé de contribuer à ce blogothon. Alors voilà ce que j'ai reçu de sa part. J'ai réfléchi un peu à ce que je pourrais y répondre, moi, à sa question. Mais y a rien à faire, elle a tout dit ! :-)
C'est pas bien dur, même maladie, pas tout à fait le même parcours mais pas loin, mêmes bonnefemmes... (Je penche même à gauche moi aussi ^^)

Alors ma réponse, euh pardon SA question/réponse ^^
Dis-moi Céline (original, non ?), que vois-tu quand tu te regardes dans le miroir ? Te reconnais-tu vraiment ?
 
Moi, pas toujours…
 
Le matin devant ma glace, pas de problème. Que j'ai la tronche de travers ou le réveil "Loréal parce que je le vaux bien", c'est toujours ma pomme, pas de doute.
 
Mais quand le miroir surgit à l'improviste, dans la rue, au resto, c'est autre chose. J'y vois un gros fauteuil avec une p'tite chose assise dessus. Une p'tite chose avec un port de tête raide, le corps qui penche légèrement du côté gauche, quasiment pas de poitrine, des bras et des jambes qui tiennent plus des baguettes chinoises et puis des mimiques particulières (la main qui soutient la tête, un mouvement caractéristique à chaque bouchée avalée) et surtout, surtout, des gestes lents, très lents.
 
Est-ce vraiment moi ? Moi qui vis à 100 à l'heure, qui aime que tout ce fasse vite, moi qui bouge sans arrêt. Si si, je vous assure je bouge.
 
Vous n'avez pas vu ces grands mouvements de bras qui illustrent mon impatience et cette tape dans le dos qui marque ma sympathie pour vous ?
 
Non bien sûr, vous ne les avez pas vus, parce que je ne les ai pas faits.
 
Enfin pas réellement, dans ma tête uniquement. Quand je parle, que ce soit pour séduire, plaisanter, me révolter, tout mon corps parle mais de façon si ténue…
 
Alors des fois je me dis : mais comment me voient-ils, les autres ?
 
Arrivent-ils à passer outre cette apparente "immobilité" ? Il faut croire que oui, et ça m'épate toujours. Je crois que si je devais vivre avec moi, je finirais pas me filer des claques pour me faire bouger !!
 
Heureusement, je n'ai pas à le faire. Ca m'aurait quand même embêté de finir en taule pour maltraitance sur personne handicapée :-)
 
Même cette blague j'aurais pu la faire ^^
A demain pour ma réponse, quand même, pour l'instant pause dodo. De toutes façons les commentaires sont en panne, j'ai un peu l'impression de radoter toute seule, c'est malin ^^
 
Par Céline à 2h00
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Souriez !

Au fil des jours

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés